Source : http://www.ouest-france.fr/Bretagne_detail.asp?idDOC=315631&idCLA=8619 Info vue initialement ici : https://linuxfr.org/~Dereck_Sun/22205.html

La SACEM, ou Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, est une entreprise privée. La majorité des artistes français y adhère pour leur confier la gestion des droits d'auteurs sur leurs oeuvres.

Cette chère entreprise est donc sensibilisée au piratage et n'hésite pas à faire respecter la loi.

Les professeurs d'une petite ville du Morbihan s'en sont donc rendus compte il y a peu, après que la SACEM leur ai envoyé une facture de 75€. En effet, à l'occasion de leur départs et pendant une fête de fin d'année, les enfants ont chanté "Adieu Monsieur le Professeur" d'Hugues Aufray. Problème : l'école ou les parents/enfants n'avaient pas "déclaré" l'utilisation de cette chanson à la SACEM vu qu'elle voulait garder la surprise.

La SACEM ayant appris la nouvelle elle s'est donc empressée de faire valoir ses droits. Merci donc à la SACEM pour appliquer la loi à la lettre.

Vivement que DADVSI finisse de passer pour qu'elle agisse vite. Pénalisons les ecoles, les bibliothèques, les gens qui sifflotent dans la rue !